Modèles et outils de capitalisation des connaissances en conception - Contribution au management et à l’ingénierie des connaissances chez Renault - DCT


Thèse de Ludovic LOUIS-SIDNEY (Ingénierie numérique)

Type :

Doctorat

Date de soutenance :

08/12/2011

Mots-clés :

Conception de produit, Connaissances, Management des connaissances, Ingénierie des connaissances, Modèle conceptuel, Processus de reconception, Système d’information

Directeur(s) de thèse :

Samir LAMOURI

Encadrant(s) :

Vincent CHEUTET

Financement :

CIFRE

Ecole doctorale :

Ecole Centrale de Paris


Jury :

Samir LAMOURI - directeur
Vincent CHEUTET - encadrant
Benoît EYNARD, UT Compiègne - rapporteur
Laurent GENESTE, ENI Tarbes - rapporteur
Alain BERNARD, EC Nantes - Président
Emmanuel CAILLAUD, Université de Strasbourg
Alain RIVIERE

Résumé :

Le changement de paradigme portant la ressource immatérielle qu’est la connaissance au devant des ressources matérielles est à l’œuvre dans de nombreuses entreprises industrielles. Nos travaux de recherche mettent en lumière les disciplines du management des connaissances et de l’ingénierie des connaissances, apportant des réponses méthodologiques et techniques pour aborder cette ressource. Nous nous intéressons de façon particulière au mode d’exploitation des connaissances par le biais d’objets tangibles (documents, systèmes d’information). Dans ce cadre nous proposons un modèle conceptuel permettant de structurer les outils supports de connaissances d’un organisme. Ce modèle s’adresse principalement aux entreprises ayant une vision processus de leur fonctionnement, conformément à l’ISO 9000. Il a été évalué suivant deux axes. Le premier axe concerne sa capacité descriptive. Nous montrons que le principe de classification à facettes utilisé est apte à être suffisamment précis et complet pour s’adapter à de nombreuses applications. A cet effet, nous exploitons ce principe dans le domaine de l’ingénierie des connaissances et développons un premier démonstrateur permettant de réaliser des échanges automatisés entre fichiers paramétrés. Le second axe concerne l’aptitude du modèle conceptuel proposé à supporter la construction d’un système d’information contribuant à une démarche de management des connaissances. Un démonstrateur implémentant le modèle a été développé et apporte une vision concrète des possibilités offertes par ce dernier.