Méthodologie de résolution des problèmes d’interopérabilité dans le domaine du Product Lifecycle Management


Thèse de Thomas PAVIOT (Ingénierie numérique)

Type :

Doctorat

Date de soutenance :

01/07/2010

Lieu de soutenance :

Supméca Paris

Mots-clés :

Product Lifecycle Management (PLM), interopérabilité, STandard for Exchange of Product Data (STEP), Product Lifecycle Support (PLCS), Service Oriented Architecture (SOA), Python

Directeur(s) de thèse :

Samir LAMOURI

Encadrant(s) :

Vincent CHEUTET

Ecole doctorale :

Ecole Centrale de Paris


Jury :

Samir LAMOURI - directeur
Vincent CHEUTET - encadrant
GOURGAND Michel - rapporteur
GRABOT Bernard - rapporteur
ROUCOULES Lionel - rapporteur
BOURAS Abdelaziz - président
RIVIERE Alain

Résumé :

Le travail de recherche présenté dans ce mémoire s’intéresse aux problèmes d’interopérabilité dans le domaine du Product Lifecycle Management (PLM) et vise à proposer une méthodologie capable d’y remédier.
Nous définissons l’objectif stratégique du PLM comme la maîtrise de la complexité qui caractérise le développement et le suivi des produits. Dans ce cadre, l’objectif de l’interopérabilité est le contrôle des interactions entre constituants de ce système complexe PLM. Nous montrons que cet objectif est atteint si on assure la continuité et la conservation du flux sémantique qui circule dans le système. Notre étude est restreinte aux seuls domaines de la conception et de la production, mais a l’ambition de pouvoir s’appliquer à d’autres domaines.
La continuité du flux sémantique est assurée par une architecture que nous avons baptisée « médiation multi-échelle orientée services ». Le coeur de cette architecture, le médiateur, se charge d’orienter les flux sémantiques vers les systèmes concernés, et met en correspondance sémantique les informations échangées en s’appuyant sur un méta-modèle d’unification. Nous montrons que pour assurer la robustesse, la flexibilité et l’agilité du système ainsi constitué, il faut privilégier le choix d’un méta-modèle standard générique et extensible. A cet effet, nous proposons une cartographie du standard STEP permettant de choisir le méta-modèle pertinent.
Nous illustrons le choix et la définition de ce méta-modèle dans le cas de deux problèmes d’interopérabilité des domaines de la conception et de la production : l’interopérabilité CAO/PDM et l’interopérabilité PDM/ERP. Nous expliquons notre démarche dans la mise en oeuvre de la norme PLCS. Par ailleurs, nous introduisons un modèle d’annotations sémantiques du produit qui permet de reconstruire des vues multiples correspondant à différents besoins métiers.
Pour la validation de nos propositions et de nos résultats nous proposons des démonstrateurs qui s’appuient sur des composants logiciels dont l’implémentation est détaillée, le code source de ces composants étant librement accessible.
Disponible à http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00504680/