Impact de l’utilisation de la technologie RFID sur la performance d'une Supply Chain intégrant le transport


Thèse de Sakina BRAHIM-DJELLOU (Ingénierie numérique)

Type :

Doctorat

Date de soutenance :

26/02/2014

Lieu de soutenance :

BORDEAUX

Mots-clés :

RFID, Temps Réel, Modélisation, Simulation, Supply Chain, Transport, Performance

Directeur(s) de thèse :

Samir LAMOURI

Co-directeur(s) externe(s) :

Estampe Dominique

Encadrant(s) :

Dominique ESTAMPE

Ecole doctorale :

Ecole Centrale de Paris


Jury :

Samir LAMOURI - directeur
Dominique ESTAMPE - encadrant
Estampe Dominique - co-directeur
Charpentier Patrick - rapporteur
Ben youcef Lyes - rapporteur
Colin Jacques
Bruno Vallespir
Bruno Vallespir

Résumé :

Ce travail de recherche étudie les apports de l’application de la technologie RFID dans le transport et évalue l’impact de cette intégration sur la performance de la Supply Chain globale. Nous mettons une attention particulière sur l’intérêt de fournir une traçabilité continue dans un environnement complexe où des décisions réactives doivent être prises suite à l’apparition d’évènements incertains. Nous étudions la pertinence de l’implémentation de la technologie RFID dans les processus de préparation de commandes, de chargement, de routage et de déchargement, principalement sur la réaction de la Supply Chain face aux aléas susceptibles d’intervenir lors du transfert des produits vers les clients. Afin de répondre à cette problématique, nous adoptons l’approche par simulation pour effectuer une comparaison quantitative entre un système réel adoptant la technologie du code à barre et son évolution en un système doté d’une technologie RFID. Nous simulons trois scénarii : code à barre, RFID sur palette et RFID sur colis. Nous proposons des outils de modélisation qui permettent de décrire les différents processus de la Supply Chain et de prendre en compte la spécificité dynamique liée à l’incertitude de l’environnement. Nous modélisons ensuite les processus de la Supply Chain en utilisant le modèle SCOR et le diagramme d’activité d’UML. Puis, nous décrivons les différents changements impactant la structure suite à l’introduction de la technologie RFID. Les modèles proposés constituent les bases de l’étape de l’évaluation de la performance. Nous intégrons ces modèles dans le logiciel de simulation ARENA puis nous simulons et comparons les trois scénarii retenus (Code à barre, RFID sur palette et RFID sur colis). Dans un premier temps, nous appliquons à chacun, un modèle de simulation sans aléas où nous supposons que l’acheminement des produits vers les clients se déroule correctement sans aucune erreur observée. Dans un second temps, nous introduisons aléatoirement des évènements pouvant surgir lors du transfert des produits vers les clients afin d’évaluer le comportement de la Supply Chain et de mesurer les performances réalisées avec et sans utilisation de la technologie RFID. Nous évaluons l’impact de l’utilisation de la technologie sur la performance en mesurant certains indicateurs issus du modèle SCOR et directement impactés par l’utilisation de la technologie RFID : réactivité, flexibilité et taux d’utilisation des ressources